Home / Actualité / Haiti 119eme mondial dans le classement des pays les plus heureux.

Haiti 119eme mondial dans le classement des pays les plus heureux.

178xoz
© islandmix.com

Haïti occupe la 119 ème place sur la liste des 158 pays les plus heureux du monde, selon une étude internationale publiée jeudi 23 avril 2015 à New York dans le World Happiness Report (Rapport sur le bonheur) de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

En 2013 Haïti était classé 126e trois ans après le violent séisme. C’est la Suisse qui bat le record du monde, suivie de près par l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada.
L’enquête est basée sur 6 facteurs importants du bien-ètre ; les chercheurs ont étudié l’espérance de vie en bonne santé, le PIB par habitant, le soutien social (avoir quelqu’un sur qui compter), la confiance (mesurée par la perception d’une absence de corruption politique ou dans les affaires) la perception de liberté dans ses choix de vie, et la générosité.

La Finlande, les Pays-Bas, la Suède, la Nouvelle Zélande et l’Australie sont respectivement 6e, 7e, 8e, 9e et 10e. Les 13 pays en tète du classement sont les mèmes qu’en 2014, mais dans un ordre différent. Les Etats-Unis sont 15e, la Belgique 19e, le Royaume Uni 21e, l’Allemagne 26e la France 29e, l’Espagne 36e, l’Italie 50e et la Grèce 102e.

L’Afghanistan (153e), et la Syrie déchirée par la guerre (156e) rejoignent les dix pays les moins heureux en fin de classement: Togo (158), Burundi (157), Benin (155), Rwanda (154), Burkina Faso (152), Côte d’Ivoire (151), Guinée (150) et Tchad (149).
Selon Jeffrey Sachs, directeur de l’Institut de la terre à l’université Columbia à New York, et l’un des auteurs du rapport écrit par un groupe d’experts indépendants, «une des recommandations des chercheurs de cette étude, est d’utiliser les mesures du bonheur (…) pour aider à guider le monde durant cette période de nouveaux objectifs de développement durable.»

Il a aussi insisté sur l’importance de l’enfance, pour parvenir à des adultes heureux. «Nous devons investir tôt dans la vie de nos enfants, afin qu’ils deviennent des adultes indépendants, productifs et heureux, contribuant à la fois socialement et économiquement», a-t-il ajouté.
Outre l’argent, le rapport souligne l’importance de l’équité, de l’honnêteté, de la confiance et de la bonne santé, soulignant que les crises économiques ou désastres naturels n’écrasent pas forcément le bonheur.
Ce rapport 2015 sur le Bonheur dans le monde est le troisième cherchant à quantifier le bonheur pour essayer d’influencer les politiques des gouvernements. Les Nations Unies avaient publié le premier en 2012.
Le rapport, publié par le SDSN (Sustainable Development Solutions Network, Réseau pour des solutions de développement durable), a aussi été rédigé par John Helliwell de l’Université canadienne UBC (University of British Columbia), et Richard Layard, de la London School of Economics.
Dans l’espoir de voir un jour Haïti parmi les 50 premiers…

— Source Agence France Presse & Huffington Post Québec

Source

Check Also

Video : Les travaux au Morne Puilboreau sur le point d »être achevés

Les travaux d’élargissement et d’asphaltage du Morne Puilboreau, près de la commune d’Ennery, avancent à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *