Home / Actualité / Dernière minute : « l’auteur intellectuel de l’attaque du commissariat des Cayes doit payer » selon Jocelerme Privert

Dernière minute : « l’auteur intellectuel de l’attaque du commissariat des Cayes doit payer » selon Jocelerme Privert

Les attaques du commissariat des Cayes , dans la nuit du 15 au 16 mai demier ayant coûté la vie à 5 personnes dont le policier Jean Louis,ont fait coulé beaucoup de salive ,le gouvernement a condamné l’acte à travers une note suite à un CSPN spécial tenu avec la participation de Jocelerme Privert quelques heures après cette attaque.
privert90

Après l’intervention du Porte- de Parole Adjoint du Palais, Eddy Jackson Alexis,qui a condamné,cet acte au nom du palais National. Ce mercredi 18 mai.le Président Provisoire Jocelerme l’a fait, en déclarant ceci: » lè yon moun.chita lakay li ,li mande moun al pran zam pou atake yon komisarya,al touye Polis,li pa gen bit non,se bandi,se Fulmine, se trafikan. »

D’autre part, le chef de L’État Provisoire, affirme croire en la démocratie, État de droit,mais ne tolèrera.aucun bandit,Criminel.trafiquant. qui va traîner le pays dans un Imbroglio. La Police a reçu des Instructions,pour traquer ces bandits.criminels.trafiquant, et les déférer par devant les tribunaux, d’après les propos In Extenso de Jocelerme Privert.

Avant de commencer , son allocution, L’ancien Sénateur ,accédé a la Magistrature suprême de L’ État a demandé à l’assistance, d’avoir une pensée spéciale au policier Wendy Doilean actuellement hospitalisé,à L’ OFATMA, suites à ses blessures,et d’observer une minute de silence pour saluer la mémoire du Policier Jean Louis Tesson. qui dit-il ,est tombé sur les Champs D’honneur. en tentant de sauver le commissariat,qu’il avait la charge.

Rappelons que dans la nuit du 14 au 15 mai 2016 des Assaillants ont attaqué le commissariat des cayes.en tuant un Policier sous le coup,un autre est actuellement intemé à L’OFATMA, ces Assaillants ont emporté avec eux. plusieurs armes du Commissariat.

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *