Home / Actualité / Election 2015: Lavalas crie victoire avant le CEP

Election 2015: Lavalas crie victoire avant le CEP

lavalas
© Le nouvelliste,Haiti

48 heures après le premier tour de la présidentielle, des municipales et le second tour des législatives, certains candidats commencent à réclamer leur victoire. En convoquant la presse par-ci par-là pour dire qu’ils ont gagné, ces derniers ont devancé le Conseil électoral provisoire, la seule instance habilitée à publier les résultats des élections selon le décret électoral. Ce mardi 27 octobre, le parti Fanmi Lavalas a donné une conférence de presse dans les locaux de la Fondation Aristide pour se positionner sur la journée électorale du dimanche et anticiper les résultats de ces joutes.

« Il y a beaucoup de batailles qui vont venir, de grosses batailles. Nos procès-verbaux sont là. Nous avons gagné l’élection présidentielle dès le premier tour», a affirmé Me Gervais Charles, assis confortablement autour d’une table avec entre autres le Dr Maryse Narcisse, Lesly Voltaire et Louis Gérald Gilles. L’avocat du parti de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide soutient que, depuis les années 50, l’élection présidentielle en Haïti est faite par suffrage universel. « C’est-à-dire que c’est le peuple qui élit ou choisit son président », explique-t-il, soulignant que, dans l’histoire électorale haïtienne, l’élection de 1990 a été la meilleure en termes d’organisation.

Après avoir repris la « maxime » selon laquelle l’élection est la voie royale de la démocratie et du développement, Me Gervais Charles ajoute que le pays ne peut plus faire l’expérience de « simulacre électoral » susceptible de le plonger dans une crise à récurrence. « Nous n’accepterons pas qu’on vole nos votes. [….] avant les élections, Jovenel Moïse était un inconnu. Il savait bien que les élections allaient être entachées de fraudes massives en sa faveur, la veille il a déclaré que les perdants doivent se préparer à accepter leur défaite. Cela prouve qu’il participe aux fraudes. Le CEP doit l’exclure de la course. Tout le monde a vu notre force sur le terrain. Et nous décidons de défendre nos votes », a continué Me Gervais Charles, appelant « les démocrates de partout » à supporter la démocratie en Haïti.

« Mobilisons pacifiquement et surveillons nos votes », a pour sa part fredonné Lesly Voltaire, qui invite les partisans du parti Fanmi Lavalas à occuper le macadam pour mettre la pression sur le Conseil électoral provisoire. À chaque prise de parole, quelques dizaines de partisans ont acclamé la candidate du parti, Maryse Narcisse, qui n’a duré que quelques secondes à la conférence.

Exposant un ensemble de procès-verbaux devant les caméras de journalistes, l’ex-candidat au Sénat Louis Gérald Gilles affirme, quant à lui, que Maryse Narcisse a fait le raz-de-marée dans diverses communes du département de l’Ouest, notamment dans les quartiers populeux et populaires, notamment Cité Soleil, Bel-Air ou Tabarre. « Il n’y a pas de doute. Nous avons gagné l’élection au premier tour. Le pouvoir retourne au peuple… »

Source
 

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *