Home / Actualité / Flash !!! Les compagnies de transfert commencent à annuler les frais de $1,50 vers Haïti.

Flash !!! Les compagnies de transfert commencent à annuler les frais de $1,50 vers Haïti.

taxComme de nombreux Haïtiens vivant au diaspora, j’envoie des fois de l’argent au membres de ma famille et amis qui vivent encore en Haïti. Ce matin, j’étais très surpris quand l’agent de Western Union m’a informer que la taxe n’était plus applicable après que le gouvernement haïtien actuel l’a annulé.

Cette information n’a pas encore été rendu public il parait.

Fonds National pour l’Education
Au cours de sa campagne présidentielle Michel Martelly avait promit d’augmenter une taxe sur les transferts d’argent et les appels téléphoniques entrants afin de financer un programme d’éducation primaire gratuite et obligatoire. Quand Michel Martelly gagna la présidence en 2011, le Fonds National pour l’Education (FNE) avait été lancé par décret présidentielle.

Selon la nouvelle loi, 5 centimes étaient recueillis sur les appels entrant et $1.50 sur les transferts d’argent entrants et sortants.

La collecte de ces taxes ont été jugées illégales par l’opposition dans le parlement en faisant valoir qu’en vertu de la Constitution haïtienne seul le Parlement est autorisé à augmenter ou diminuer les impôts.

Les querelles sur la taxe ont continuées pendant toute la durée de 5 ans du mandat du Président Michel Martelly. Le parlement haïtien a refusé de travailler avec lui pour, soit signé le décret en loi ou adopter une autre loi pour l’améliorer.

Leur désaccord n’a toutefois pas empêché la loi d’entrer en vigueur, et l’administration Michel Martelly a été en mesure de recueillir des millions de dollars si nécessaires, dans un pays où les revenus des organismes gouvernementaux sont si insuffisants. Mais encore, faute de l’approbation du parlement, qui détient aussi le pouvoir de la bourse, les taxes collectées sont soi-disant détenues à la Banque Nationale, a l’attente d’une decision du parlement.   Mais beaucoup dans l’opposition croient que l’ancien président a utilisé une partie de cet argent pour financer le programme d’éducation, de toute façon.

L’éducation primaire obligatoire pour les enfants financés par le gouvernement, avec ou sans les fonds collectés par les impôts, ont permis à des dizaines de milliers d’enfants d’aller à l’école. Des enfants de familles vivant dans l’extrême pauvreté et incapables de se permettre d’envoyer leurs enfants à l’école.

Pourquoi le gouvernement intérimaire a t-il annulé ces collections fiscales?

ll ne semble y avoir aucune raison légitime pour être honnête.

Très étrange pour une opposition qui avait fait tout en leur pouvoir pour bloquer cette loi bénéfique d’entrer en légalité.

Outre une crise électorale, Haïti vit aussi une de ses pire crise économiques. La valeur de la monnaie nationale, la gourde, continue à se dégrader. U 1 $ = 60 Gdes. Avec une telle pénurie de devises en circulation; puisque nous n’exportons rien, il est vraiment irresponsable pour le gouvernement d’annulé des décrets permettant à l’état, de collecter de l’argent pour financer un program d’éducation gratuite et obligatoire.

Moi ainsi que beaucoup d’autres dans la diaspora sont heureux de contribuer un simple $1,50 dans le but de l’éducation gratuite pour des milliers d’enfants haïtien défavorisés.

Source

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *