Home / Actualité / Gros dossier :Lettre ouverte de Michèle Bennett Duvalier à Marc Antoine Acra

Gros dossier :Lettre ouverte de Michèle Bennett Duvalier à Marc Antoine Acra

michelle-bennett-2-2-111Cher Marc Antoine,
J’ai lu ce jour avec intérêt ta note de presse du 6 Avril écoulé parue sur Facebook.
 
Dans cette note, tu contestes l’interdiction de départ prise à ton encontre par le Commissaire du Gouvernement, Me Danton Léger, suite au dossier du bateau « Le Manzanares » qui a été saisi contenant une cargaison de sucre et de drogue qui était destinée à ta Société NABATCO en provenance de la Colombie.

Je comprends que tu te défendes et que tu défendes aussi l’honneur et le nom de ta famille qui depuis 3 générations travaillent et investissent dans le pays. Tout citoyen a droit à la justice de son pays. Également, c’est tout à fait normal que le Commissaire du Gouvernement fasse son travail d’enquête et d’instruction en toute sérénité pour trouver le ou les coupables concernés par l’importation clandestine de cette grande cargaison de drogue et le déférer devant la justice. Mais à mon grand étonnement, comme élément de défense tu fais référence aux Duvalier et je te cite: »- Quarto, de constater qu’un Commissaire du Gouvernement mis en place par un gouvernement de transition prônant la transparence et la justice agisse comme au temps du régime totalitaire des Duvalier en posant des actes arbitraires, anarchiques et totalement illégaux, ».
 
Marc Antoine, si tu le permets j’aurais d’abord un conseil à te donner. Les hommes de loi qui t’entourent devraient plutôt te conseiller un autre système de défense que celui d’insulter et de t’attaquer à l’honnêteté, à la probité, et à l’honneur de Me Danton Léger, que je n’ai jamais eu le plaisir de rencontrer, mais qui d’après mes renseignements, est un homme intègre, sans parti pris, cultivé et très professionnel, en plus qui a été Député de Léogane et qui jouit d’une réputation tout à fait respectable. Après tout, ce n’est qu’un petit conseil de ma part que tu n’es pas du tout obligé de suivre.
 
Mais par contre, tu vas bien écouter les conseils qui suivent. Je n’ai pas compris que tu cites le nom des Duvalier dans cette histoire qui ne nous concerne ni de près, ni de loin. On est parti du pouvoir depuis 30 ans, et depuis, Haïti est passé à autre chose et nous aussi. Je sors de la réserve médiatique que je m’étais imposée depuis ces nombreuses années, car j’ai le devoir en tant que ex épouse du Président Jean Claude Duvalier, ex Première Dame d’Haïti et mère de ses 2 enfants de défendre sa mémoire. Mais toi, Marc Antoine, qui vomit maintenant sur les Duvalier, je devrais te faire un petit rappel à l’ordre! N’as tu pas séjourné en de nombreux étés chez moi (à Cannes et à St Tropez) avec mes 4 enfants, Alix et Sacha Pasquet, Nicolas et Anya Duvalier?? Peut être étions nous plus fréquentables, n’étant plus au pouvoir à ce moment la! Cela ne te gênait pas non plus de te montrer en leur compagnie et de profiter des relations de mes fils ainés que ça soit à l’université à Boston, la Cote d’Azur, et à Paris!

Marc Antoine, maintenant, j’aimerais remonter le temps, avant ta naissance et te faire une piqure de rappel! Tes grands parents et ton père, tes oncles, ont tous profité des largesses des Duvalier Père et fils!! Bien avant que je ne sois Première Dame de ce pays! Que je sache, la famille Acra n’a jamais eu à souffrir sous le régime des deux Duvalier! Bien au contraire! Vous étiez considérés comme des privilégiés, des grands Duvaliéristes! Vous aviez le monopole (entre autre chose) des uniformes des FADH et des Volontaires de la Sécurité Nationale. Combien de fois ai-je croisé ton père Tony, un rude travailleur, dans les couloirs du Palais National quand il se rendait chaque jour dans les bureaux de son grand ami le Général Gracia Jacques? Combien de fois ai-je croisé tes parents chez les miens à Péguy Ville? Ou à nos soirées privées à la Villa d’Accueil où le Président JC Duvalier et moi avions grand plaisir à les recevoir! Et je préfère m’arrêter là, car la liste est trop longue!

Très cher Marc Antoine, comme tu es un très très grand PDG maintenant, et pour répéter tes propres paroles, un grand DECIDEUR (de la politique haïtienne), tu devrais davantage prendre et écouter les conseils de tes ainés. Il n’y a pas de honte à le faire!

 
Enfin, Marc Antoine, je te saurais gréée à l’avenir d’éviter tout amalgame, et surtout ne pas t’en prendre gratuitement à ma famille, les Duvalier, car nous aussi sommes entourés d’hommes de loi et tu ne voudrais surtout pas que la famille Duvalier t’attaque en diffamation?

Sur ce, je te souhaite bonne chance dans la défense de tes droits et espère pour toi que tu seras lavé de tout soupçon.
 
Je t’embrasse de toute mon affection de toujours que tu voudras bien partager avec tes parents Mimi et Tony.
 
MICHELE B. DUVALIER
Paris, FRANCE

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *