Home / Actualité / Les Haïtiens veulent offrir un cadeau à Montréal pour sa fête

Les Haïtiens veulent offrir un cadeau à Montréal pour sa fête

Pour le 375e anniversaire de Montréal, les Haïtiens ont l’intention de léguer un buste  à la ville afin de marquer leur présence de manière tangible.

Buste de Toussaint Louverture

Cette figuration d’un des héros de l’indépendance d’Haïti sera placée sur un socle à l’entrée du Parc qui porte son nom au 176-220 boul. de Maisonneuve E, MTL, H2X 1J6.

Pour la conception, la fabrication, la production du buste, la réalisation d’un album-souvenir et autres frais, un Comité d’initiative de plusieurs membres, dont le sociologue Jean-Claude Icart, la conseillère de Rivière-des-Prairies Nathalie Pierre-Antoine, le président du Conseil de ville de Montréal Frantz Benjamin, a été constitué. Le groupe lance actuellement une campagne de financement afin d’amasser 40 000 dollars.

«Il s’agit dans ce cas-là de prendre un temps d’arrêt pour dire : nous sommes présents et contribuons aussi au développement de la ville, explique le professeur Icart, c’est une façon aussi de souligner la portée universelle de certains de nos héritages des luttes du peuple haïtien qui constituent une partie du patrimoine de l’humanité».

Toussaint Louverture est une figure emblématique du mouvement d’émancipation des Noirs en Amérique et de l’universalisation des droits humains. «Nous voulons ainsi léguer une image fière et positive de l’apport de la communauté haïtienne à Montréal.», écrit le comité dans un communiqué.

Après Dessalines, Toussaint

Ce comité a déjà signé une entente avec la grande artiste d’origine haïtienne, Dominique Dennery, membre du Réseau des sculpteurs de la région de la Capitale nationale pour la réalisation du buste. C’est elle a réalisé, en 2015, le buste de Jean-Jacques Dessalines qui est exposé de façon permanente à l’Hôtel de Ville de Gatineau.

Son dévoilement du buste se fera autour du 23 août 2017, Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition. Le comité travaille en concertation avec des élus municipaux, afin de réaliser ce projet.

La Ville de Montréal a accepté d’offrir le socle sur lequel reposera cette sculpture. Elle s’occupera aussi de l’installation du socle en terre, de l’ancrage permanent du buste au socle et d’un aménagement floral pour mettre l’œuvre en valeur. Le buste que nous offrons fera partie de la collection permanente de la ville de Montréal.

C’est le Bureau de la communauté haïtienne de Montréal (BCHM) qui agit comme fiduciaire dans cette campagne de financement. «Nous sommes très heureux de mettre nos ressources à la disposition du projet », indique Ruth Pierre-Paul la directrice générale de BCHM.

Vous pouvez adresser un chèque au BCHM, 6970, rue Marquette, Montréal, Québec, H2E 2C7, avec la mention Legs 375e. Veuillez également inscrire votre adresse personnelle et numéro de téléphone sur le chèque.

Vous pouvez aussi contribuer en ligne en cliquant sur le lien suivant : www.bchm.ca (Dons/Legs 375e). Un reçu d’impôt sera délivré pour toute contribution de $50.00 ou plus.

100$ ou plus : reçu d’impôt, nom du donateur dans l’album-souvenir

500 et plus, reçu d’impôt, nom du donateur dans l’album-souvenir et invitation à un

cocktail.

1000 $ et plus, reçu d’impôt, espace publicitaire dans l’album souvenir et invitation à un

cocktail.

Autres figures emblématiques haïtiennes au Québec

Dans le Nord, il existe la rue Henri Christophe, un parc Charlemagne Peralte

Un buste de Dessalines à la Maison du citoyen du Gatineau

Un parc Paul Déjean et une rue Carl Lévesque à Rivière-des-Prairies

Jean Numa Goudou source Intexto

Source

Credit photo : bayardjeunesse.ca

Check Also

Michel Martelly Reyaji sou Fòmasyon LAME a ak Moun ki pa vle LAME a.

Michel Martelly Reyaji sou Fòmasyon LAME a ak Moun ki pa vle LAME a.~ ~~ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *