Home / Actualité / Plus de 48.000 Haïtiens attendus au Chili en 2017

Plus de 48.000 Haïtiens attendus au Chili en 2017

Selon les responsables de l’immigration chiliens, 48 000 Haïtiens devraient arriver au Chili en 2017. L’estimation est basée sur le nombre explosif d’Haïtiens qui ont été admis dans le pays relativement stable d’Amérique du Sud, selon les chiffres des années précédentes.
chili
Selon la police d’immigration, entre juillet 2015 et mai 2016, le Chili a enregistré la plus forte augmentation de ressortissants haïtiens, passant de 918 à 4.306 billets d’avion par mois.

« Nous avons une projection qui compte pour cette augmentation. Par exemple, de janvier à mai de cette année, plus de 15.000 ont pénétrés dans le pays, à ce rythme nous croyons que quelque 48.000 autres plus pourraient entrer ». Dit Bernadino Cardenas, le chef de la police civile de l’aéroport. Et selon ce même fonctionnaire, pour le seul mois de septembre, 5,197 hommes, femmes et enfants haïtiens sont venus au Chili.

La majorité des migrants haïtiens qui viennent au Chili sont jeunes. 80% d’entre eux ont entre 15 et 30 ans et 65% sont des femmes. Ils sont pour la plupart des étudiants.

« Ce sont des gens très instruits, et vous vous rendez compte dès que vous commencez à leur parler, malgré la différence de langue. » Suite Bernadino.

Le taux de criminalité au sein de la communauté haïtienne au Chili est pratiquement inexistant, selon le fonctionnaire de l’aéroport qui dit que la police chilienne mener des études en cours sur les antécédents criminels en Haïti des futurs résidents, et ces études se poursuivent une fois qu’ils arrivent dans le pays.

Le Chili est très attrayant pour les migrants haïtiens, le pays sud-américain est politiquement stable, a une économie très forte et il utilise les dollars américains comme ses monnaies.
In : Migration

Source

Check Also

Chili : Joane Florvil a été tabassée par les policiers avant sa mort.

Sergio Sánchez, directeur de l`Hôpital d`urgence d`Assistance publique « Posta Central » a révélé à la Commission …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *