Home / Actualité / Pourquoi beaucoup d’Haitien choisissent d’aller étudier en république Dominicaine ?

Pourquoi beaucoup d’Haitien choisissent d’aller étudier en république Dominicaine ?

Insécurité. manque place à l’Université d’État. formation de faible qualité, autant de raison qui motivent le choix d’aller étudier en République Dominicaine. Mais les étudiants haïtiens n’ont pas la vie confortable chez les voisins. 

capture

Un rapport préliminaire de l’Observatoire binational sur la migration, l’éducation, l’environnement et le commerce (OBMEC) a dénombré environ 60 000 Haïtiens qui poursuivent leurs formations en République Dominicaine. Parmi lesquels, 48 000 élèves au niveau de base et dans l’enseignement supérieur. plus de 12 000 qui étudient dans 23 universités dominicaines publiques ou privées dans des filières telles que médecine. soins infirmiers. administration des affaires. relations intemationales, ingénierie civile et tourisme.

Un cas, Witzer Granville qui a traversé en République Dominicaine au lendemain du séisme de 2010. « Personnellement. je n’ai pas choisi d’aller étudier en République dominicaine. Mais vu l’état dans lequel fonctionnaient les écoles et les universités du pays après le séisme de 2010. mes parents m’ont fait immigrer là-bas. La situation était accablante, je n’avais pas d’autre choix. C’était quand même le calme pour moi après tout le stress du goudougoudou » raconte-t-il.
Parce qu’il n’a pas réussi à décrocher une place à l’Université d’État d’Haïti, parce que le coût des universités privées lui paraissait bien trop cher. et faute de pouvoir aller dans un « grand pays », Chrisler Paulo, lui aussi à démangé à Santiago. Il insiste aussi sur la qualité de la formation qu’il reçoit là-bas à Univesidad Tecnologica de Santiago « (UTESA). -Par exemple j’étudie la médecine en République Dominicaine. Mon université est de meilleure qualité que celles que je vois en Haïti. Le bàtiment est confortable, les salles attrayantes, les étudiants reçoivent un bon traitement.

De plus, dans la carrière médicale, j’ai la chance de rencontrer en face tous les spécialistes qui sont mes professeurs. Si tu demandes à un étudiant en médecine en Haïti de parler d’un pathologue, neurochirurgien. neurologue. pneumologue, rhumatologue. oncologue. ils auront du mal à répondre parce qu’ils n’ont jamais eu la chance d’avoir ces spécialistes comme professeurs. »

Présentement, Witzer Granville est sur le point d’achever ses études en Administration d’Entreprise Touristique Hôtellerie et de Langue à la Haute École de Tourisme et de Langue. Une expérience enrichissante pour lui. l’acquiers plus de maturité, j’apprends à vivre dans une culture différente de la mienne. » Mais en même temps c’est la nostalgie que -de vivre loin de tous les êtres qui me sont chers, découvrir des choses qu’on n’aurait jamais imaginée. »
le racisme. le vol. on doit accepter de faire des choses illégales » murmure Witzer. Au fait, pour l’étudiant haïtien, les conditions de vie ne sont pas toujours clémentes en territoire voisin. ‘Tu peux être en pleine salle de classe. parce que le professeur n’aime pas ton comportement. il te colle de mauvaises notes pour le cours. Tu es dans le transport en commun. parce que tu es le seul haïtien parmi eux. les dominicains se mettent à dire mal des Haïtiens. Tu vas louer une voiture ou une maison. on vous dit clairement qu’on ne fait pas affaire avec les Haïtiens. »
Outre ces comportements racistes. Chrisler Paulo souligne aussi le manque de perspectives professionnelles. Sous n’avons pas accès au travail, déplore-t-il. Par contre, les étudiants dominicains ont majoritairement un emploi grâce à quoi ils peuvent payer leurs études et répondre à d’autres besoins. Ils ont une vie normale. »

Mais la vie est-elle bien moins difficile en Haïti ? ‘Malgré que la situation soit difficile chez moi. malgré qu’on n’investisse pas dans les valeurs, malgré qu’on n’offre pas d’opportunités d’émergence aux jeunes professionnels. mais vu la précarité des conditions de santé d’Haiti je dois revenir dans mon pays. » C’est en tout cas la promesse que fait Chrisler Paulo, 26 ans, pour le meilleur et pour l’avenir

Source

Check Also

Gros dossier : Men pouki rezon americain pa vlé bay Haiti kob anko.

Gros dossier : Men pouki rezon americain pa vlé bay Haiti kob anko ~ ~~ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *