Home / Actualité / REVIVEZ.- Les stupidités, injures et insultes lors de l’élection du président provisoire

REVIVEZ.- Les stupidités, injures et insultes lors de l’élection du président provisoire

 Rappel sur le fonctionnement  la nomination et l’entree en fonction du 50e legislature.elec4

Une fois que les pouvoirs des 92 députés et 14 sénateurs ont été validés, ce qui a été fais le dimanche 10 janvier à la chambre basse, et le lundi 11 janvier au sénat, respectivement.

Le président du Sénat de la république,  avais procédé à la validation des sénateurs, après plusieurs heures de débats houleux autour du rapport d’une commission sénatoriale chargée d’étudier les dossiers des nouveaux sénateurs issus des élections controversées du 9 août et du 25 octobre 2015.

Un arrangement a toutefois été trouvé notamment en ce qui concerne les cas de Jean Renel Sénatus (Ouest) et Youri Latortue (Artibonite), deux sénateurs déclarés vainqueurs dès le premier tour des législatives par le Bureau du contentieux électoral national (Bcen) à partir d’un autre mode de comptage utilisé.

Le rapport de la commission avait recommandé d’écarter les deux sénateurs suite au constat effectué sur leurs dossiers qui révèlent plusieurs anomalies liées surtout au mode de comptage utilisé par le Bcen.

Lors de la séance, Riché Andris, doyen d’âge, a été assisté des deux plus jeunes sénateurs, Jean Marie Junior Salomon et Antonio Cheramy (de son nom d’artiste Don Kato), siégeant respectivement comme premier et deuxième secrétaires.

Les sénateurs validés ont pour obligation de se présenter au sénat, le jeudi 14 janvier 2016, pour constituer un nouveau bureau et prendre une décision pour réaliser l’assemblée nationale.

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *