Home / Actualité / Video : Trump révèle des transactions douteuses entre les Clinton et Michel Martelly

Video : Trump révèle des transactions douteuses entre les Clinton et Michel Martelly

Haiti se trouve actuellement en plein dans la campagne électorale présidentielle américaine.
Lors d’un rassemblement mardi soir au Nouveau-Mexique, le conseiller de Donald Trump, Stephen Miller a lu des passages du livre « Clinton Cash: The Untold Story », dans lesquels l’auteur a levé le voile sur des transactions financières douteuses du clan Clinton avec les dirigeants haïtiens concernant l’argent de la reconstruction et l’attribution irrégulière de certains contrats.

Il est indiqué dans ce chapitre du livre, le frère de Mme Hillary Rodham Clinton, Tony Rodham, a siégé au conseil d’une société minière qui en 2012 a reçu un des deux seuls «permis d’exploitation d’or» émis par le gouvernement haïtien depuis plus d’un demi-siècle.

Selon Stephen Miller, le clan Clinton a mis en place un système de blanchiment d’argent : Hillary Rodham Clinton refile des fonds en subvention à cette société, qui en retour place Bill Clinton sur son payroll (feuille de paie), le même Bill qui se trouvait en charge du dossier d’Haiti.

L’effort pour la reconstruction d’Haïti — qui a été en grande partie contrôlée par Bill et Hillary Clinton, a connu un échec patent, poursuit Miller. Les fonds pour la reconstruction ont fini dans des projets sans valeur, alors que dans plusieurs cas, les amis, alliés et membres de la famille Clinton ont bénéficié du pactole de 3,1 milliards de dollars dépensés en Haiti après le séisme.

La réalité est tout a fait limpide. Comme une personne a dit au Wall Street Journal, « vous ne serez pas dans le gang. » Il est difficile d’exagérer la puissance des Clinton dans la dilapidation de l’argent des contribuables américains affectés aux opérations de secours d’Haïti.
Bill et Hillary ont cherché des investisseurs à venir en Haïti, mais c’était une arnaque, a martelé Miller. Haïti est riche en minéraux naturels. Il y a environ 20 milliards en or, argent et autres métaux précieux.

En 2012, le gouvernement haïtien a décidé de faire quelque chose qui n’a pas été fait en un demi-siècle: il a accordé 2 permis de subvention pour les mines d’or …
L’un des deux récipiendaires était une petite start-up du Caroline du Nord appelé BCS Mining. La société avait peu de bilan dans l’exploitation minière, mais avait un membre du conseil d’administration avec un nom familier. Tony Rodham, plus jeune frère d’Hillary.
Était ce une bonne façon de gérer une catastrophe, se demande Miller?

Source

Check Also

Diaspora haitienne: vaches à lait du gouvernement haïtien.

Autrefois, avoir un fils ou un membre de famille à l’étranger était une garantie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *