Home / Videos / La biographie de J-Beatz

La biographie de J-Beatz

De son vrai nom Jean Robert Pluviose, J-Beatz est né à Arcahaie et a grandi à Port-au-Prince, Haïti. Il émigre aux États-Unis à l’âge de quatorze ans. C’est au cours de ses années d’études secondaires à  » Hialeah-Miami Lakes Senior High School  » qu’il vit la musique pour la première fois, où l’orchestre de son établissement l’emmènera à la découverte du piano et des percussions.

Il a dignement représenté son institution à plusieurs compétitions musicales, déroulées notamment à Florida International University North Campus, au niveau District, et à University Central Florida (UCF), au niveau de l’Etat Floride, remportant pas moins de deux médailles comme Meilleur pianiste classique.

Né de père et mère chrétiens, le jeune artiste jouait parallèlement plusieurs instruments (batterie-guitare-basse-piano) au sein de l’orchestre de son église, pour se faire valoir comme un musicien au talent pluridimensionnel.

Ses bonnes connaissances musicales lui poussèrent à créer en 1999 un groupe évangélique  » Souffle Spirituel « , avec le support d’autres jeunes de son cadre spirituel. Une initiative qui malheureusement n’avait pas fait long feu. Toutefois la production d’un seul album sous le label de Fond-Rose Productions avait connu un certain succès dans le secteur évangélique. 282jbeatz

Né sous le signe de la Vierge, J Beatz avait toujours rêvé de devenir un ingénieur du son. Sa rencontre avec un ‘technicien étranger’ évoluant dans le monde du Rock N’ Roll était nécessaire pour la concrétisation de son rêve. Grâce à l’aide de cet homme loin d’être égoïste qui n’avait pas refusé sa présence à ses côtés comme assistant, pour lui inculquer les bonnes notions de la sonorisation, aujourd’hui il est capable d’allier pratique musicale et maîtrise des hautes technologies pour s’assurer une bonne qualité d’enregistrement des albums sur lesquels il a travaillés pour le compte d’autres frères musiciens. J Beatz possède de solides bases en acoustique, en électricité, en électronique et en informatique.

Si son père n’avait pas opposé à son désir de faire de la musique évangélique, toujours est-il que ce dernier ne voyait pas de bon œil son fils s’aventurer dans le milieu compas. En effet, aujourd’hui encore, le père du jeune artiste s’est montré encore réticent.

Quelles que soient ses rencontres, ce musicien pluriel tente toujours de faire valoir ses talents.

 » J’étais déjà très apprécié dans les milieux du hip hop et du R’n’B pour avoir travaillé sur les séquences de nombreux artistes américains pour le compte du label Vagabond Record, lorsque les premiers musiciens du monde compas étaient venus à moi pour leur épauler dans leurs projets,  » a déclaré celui qui va devenir en un temps record un compositeur, producteur et ingénieur du son très apprécié et respecté dans le milieu haïtien.

 » C’est un petit projet réalisé pour Kenny Desmangles, chanteur d’alors de la formation défunte 509, qui m’avait permis de faire mes premiers pas dans le milieu compas,  » se souvient J-Beatz.

 » Alors qu’il avait accompagné le pianiste ‘Ti Lunette’ pour qui je travaillais déjà sur un single dans mon studio ; après avoir écouté quelques-unes des pièces sur lesquelles je travaillais aussi pour d’autres artistes, Kenny m’a demandé si je pouvais lui donner un coup de pouce sur une de ses chansons qu’il était en train de peaufiner. Ce que j’avais accepté volontiers. Satisfait du travail que j’ai réalisé en un si peu de temps, la chanson en question  » All I need is You  » allait être gravée sur le deuxième album du groupe, sorti en 2003. Kenny m’a alors introduit au chanteur Alan Cavé de Zin, et ce dernier avait fait le voyage du Big Apple pour venir me voir pour lui donner aussi un  » coup de pouce  » avec son album solo titré  » De la tête Aux Pieds « . Je l’ai aidé dans ce titre aussi bien dans deux autres, dont  » Can’t do this to me « . Alan a par la suite conseillé son cousin Richard Cavé de me contacter pour une collaboration sur le dernier album de son groupe Carimi. Ainsi j’ai produit pour eux le titre  » Carry Me « , un parfait duo entre Michael Guirand et la chanteuse zouk Princess Lovers, titre figuré sur leur dernier album sorti en 2010….  » a-t-il longuement détaillé.

Source

Check Also

Video: Rutshelle sous le choc en voyant Roody et son ex Cute Shishie ensemble.

Rutshelle sous le choc en voyant Roody et son ex Cute Shishie ensemble. ~ ~~ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *